The Get Down [Saison 1]

Get Down ! Get Down !

La saison 1 de The Get Down a été diffusée sur Netflix en deux fois. La première partie de 6 épisodes est arrivée en aout 2016 et la deuxième de 5 épisodes (avec un double pour le final) est diffusée depuis le 7 avril 2017.

Je l’attendais, oh oui, je l’attendais avec impatience.

Un peu de teaser de la première partie que j’avais déjà évoquée dans un « Qu’est ce qu’on mate ? » :

 

Bien sûr si tu n’aimes pas la musique, si tu n’aimes ni le disco ni le hip hop, The Get Down n’est pas fait pour toi.

Si tu fais partie par contre des amateurs, alors tu vas kiffer 🙂

La série prend place dans New York à la fin des années 70 avec le disco qui règne en maitre dans les clubs et le hip hop qui envahit le Bronx (et on parle des grosses pointures comme Grandmaster Flash dans la série ‘ttention).

Chaque épisode mêle à la fiction, des images de la réalité de l’époque : pauvreté, racisme, drogue, violence et des jeunes qui veulent s’en sortir grâce à leur passion, la musique.

Ezekiel (Justice Smith – sans lien de parenté avec Will) est un « tailleur de mots » et grâce à son nouveau poto, Shaolin Fantastic (Shameik Moore), apprenti DJ, il arrive enfin à s’exprimer et ensemble, ils découvrent la magie du Get Down. Ils forment une bande « The Get Down Brothers » avec Dizzee (Jaden Smith – oui lui c’est bien le fils de), Boo-Boo (T.J. Brown Jr.) et Ra-Ra (Skylan Brooks).

Bien sûr, y’a une meuf : Mylene (Herizen F. Guardiola), magnifique et talentueuse, qui rêve de disco quand son père, pasteur, ne veut qu’une gentille fifille à la maison.

Elle va tout faire pour parvenir à réaliser ses rêves. Quitte à aller au clash avec papa.

 

 


SPOILERS


 

 

 

La première partie a permis de présenter les personnages et l’histoire d’amour entre Zeke et Mylene, et la deuxième permet de creuser et de voir les évolutions des deux groupes de jeunes.

D’ailleurs, si les filles arrivent à s’en sortir dans le monde du disco, ça sent mauvais pour les garçons.

C’est la tristesse qui accompagne l’espoir tout le long de la série. Voir ces gamins essayer d’échapper à leur destin et se faire rattraper par la violence du Bronx et la drogue, brise le cœur.

Quand ils se lâchent et qu’ils prennent le micro pour dévoiler leur âme, c’est d’autant plus émouvant.

Parce que la partie 2 n’épargne personne.

A la fin, Boo-Boo va en prison pour avoir dealé, Shaolin et Zele scellent la fin d’une amitié, et Dizzee rencontre… un métro sur son chemin en voulant taguer avec son chéri Thor. Et même si Zeke part pour Yale, il doit également s’éloigner de Mylene qui part en Californie pour tourner un film. Y’a bien que Ra-Ra qui est peinard.

J’espère vraiment qu’une saison 2 viendra apporter la lumière bien méritée à nos protagonistes et que le budget ne sera pas un problème (apparemment ça coûte un bras – mais bon, Netflix a plein de pognon maintenant).

La bande originale de la deuxième partie sort le 14 avril, et je suis prête à activer Deezer.

En attendant la saison 2. Croisons les doigts.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s