Antibirth *

Pour la Saint Valentin (et la semaine noire), quoi de mieux qu’un film d’horreur ?

Comme si j’allais voir une comédie sentimentale avec un couple qui se bisouille et plus si affinités pendant au moins une heure et demie ?

A choisir, je préfère un bon vieux film ensanglanté.

Et j’ai choisi Antibirth.

(Bon je l’ai vu dimanche mais on va simuler, on restera dans le thème de la fête des amoureux comme ça (Non je ne suis pas aigrie)).

J’ai vu aussi The Devil’s Hand, mais c’est tellement pitoyable que je préfère vous épargner ça.

Dans Antibirth y’a quand même Chloë Sevigny et surtout, Natasha Lyonne, très connue pour jouer la fêlée Nicky Nichols dans Orange Is The New Black.

nicky-nichols

D’ailleurs, elle interprète un rôle pas si éloigné dans ce film, puisqu’elle se met dans la peau de Lou, jeune femme paumée et droguée du matin au soir.

Elle se retrouve enceinte, un peu étonnée car elle ne se rappelle pas avoir joué à touche-pipi ces derniers temps.

Attention spoilers :

Sa grossesse continue de progresser à vitesse grand V. Lou rencontre une folle dingue Lorna, qui est persuadée d’avoir rencontré des extraterrestres.

Lorna aide Lou à tenter d’y voir plus clair dans son cerveau embrumé de toutes les drogues qu’elle continue à prendre.

antibirth-1
Lou finit par se rendre sur les lieux de son dernier black out et réalise qu’elle a pris une nouvelle drogue chelou qui serait donc à l’origine de son « infection ».

Elle retourne chez elle, accompagnée de ses deux copines, l’une folle et l’autre amoureuse du gars qui échange des filles contre cette drogue auprès d’un gars mystérieux nommé Isaac.

Ni une ni deux, y’a le « bébé » qui pousse et qui demande à sortir.

Dans un giclement de sang, apparaît une tête de monstre tout droit sorti des recalés du bestiaire de Doctor Who.

Oui juste une tête. Mais une tête à taille humaine quand même.

vlcsnap-2017-02-13-17h29m11s407

Et comme de par hasard, débarque Isaac qui en fait, faisait des expériences pour trouver l’utérus ultime qui arriverait à mettre à terme ses bébés chelou.

Parce que Lou est l’élue. Lou a un utérus toxique et bouffé par l’alcool et les drogues en tout genre.

Elle est donc le parfait patient pour élever des monstres dans son ventre.

N’acceptant pas la position de pondeuse ultime, Lou menace de se suicider, et quand Gabriel, le vendeur de drogue, s’interpose, c’est un bras qui sort du vagin de Lou.

Puis tout le corps.

Oui un corps entier aussi grand que sa maman si ce n’est plus.

Forcément Lou est vidée (au sens propre) et « bébé » n’est pas content car il cherche sa tê-tête.

Voilà.

Je n’ai pas compris ce film. Il est complètement barré, et j’étais a jeun, je n’ai pas pu l’apprécier.

Je dis ça pour éviter d’écrire que c’est une grosse bouse parce que j’ai énormément d’estime pour Natasha Lyonne.

Danny Perez, le réalisateur, proche de Natasha, a écrit ce film en pensant à sa copine (d’où le pompage sur son perso dans OITNB) et aux femmes qui subissent les grossesses.

Bon.

Bah ça me conforte dans mon idée de ne pas vouloir de gamin tout ça 😀

Allez ça vaut une étoile sur 5 !

 

cupidon-noir

4 réflexions sur “Antibirth *

  1. oui ça a l’air con .. lol c’est la meuf aussi qui était dans américan pie…
    hey tu pourrais nous faire ton TOP 10 films d’horreur ?? :)))) et nous on te donnerait le notre ( comme ça moi ça me donne des idées de films d’horreur ! )

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s