De Bons Présages [Terry Pratchett – Neil Gaiman]

En écrivant l’article sur Terry Pratchett, j’ai eu envie de relire ses œuvres.

N’ayant pas forcément le temps pour me relancer dans les Annales, je voulais reprendre un titre qui m’avait beaucoup fait marrer lors de sa première lecture.

de-bons-presages-366078

De Bons Présages, écrit avec Neil Gaiman, me faisait pouffer de rire sur la ligne 8 du métro parisien.

Et heureusement, parce que sur la 8, on trouve toujours le temps trop long >< (souvenirs souvenirs).

gaiman-pratchett

Mais est-ce que j’ai autant ri plus de 10 ans après ? (ouais 10 ans les gars…)

De Bons Présages (Good Omens dans sa version originale) raconte l’histoire de la venue de l’Antéchrist sur Terre. Deux émissaires des camps adverses se retrouvent à lutter ensemble pour contrer l’arrivée de l’Apocalypse.

Parce qu’au final, ni Rampa (#teamenfer) ni Aziraphale (#teamparadis) n’ont envie de voir la fin d’un Monde qu’ils aiment tant.

Rampa adore martyriser les humains et ses plantes vertes, et Aziraphale n’est pas si malheureux à passer du bon temps avec son super poto.

de_bons_presages_neil_gaiman_terry_pratchett

(D’ailleurs, qui parie avec moi que Rampa n’est autre que Neil Gaiman ? ^^)

Une chance pour eux, l’équipe du Malin a cafouillé lors de la naissance de l’Antéchrist. Et celui-ci est en fait élevé dans une gentille famille de banlieue.

Adam Young (le jeune Adam, la Genèse tout ça) laissera-t’il parler sa haine de l’espèce humaine ? ou préfèrera t’il continuer de jouer avec sa bande de potes plutôt qu’avec les cavaliers de l’Apocalypse.

J’avais beaucoup aimé cette parodie de la fin des temps à l’époque et je trouve ça toujours autant d’actualité (le livre date de 1990 quand même).

Un squelette l’interrompit. Un squelette en robe Dior, avec une peau bronzée tendue pratiquement jusqu’au point de rupture sur la délicate ossature du crâne. Le squelette avait de longs cheveux blonds et des lèvres parfaitement peintes ; il ressemblait aux gens que les mères montrent du doigt en chuchotant : « Si tu ne finis pas tes légumes, voilà ce qui va t’arriver » ; on aurait dit une affiche chic contre la faim dans le monde.

55634a24

Je vous passe les références aux problèmes de la guerre dans le monde, des espèces animales en voie d’extinction, et des misères écologiques ><

26 ans après, le contexte est quasi identique (pire ? Donald Trump hein) et le livre ne parait absolument pas dépassé.

La rébellion d’Adam Young quand il découvre ce que font les humains à la planète, sa planète qu’il aime tant est le reflet de ce qu’on devrait tous penser. Elle se fait l’écho de ce qui bouillonne en nous.

couv41298380

Loin de vouloir être trop moralisateurs, Terry Pratchett et Neil Gaiman ont enrobé cette réalité dépressive par beaucoup d’humour.

(…) mais comme le pays ne possédait pas la moindre ressource minérale et qu’il avait autant d’importante stratégique qu’une banane, on lui avait permis d’accéder à l’indépendance avec une hâte presque indécente.

J’avoue, je vieillis, et l’histoire m’a paru peut-être plus triste que franchement drôle.

Parfois je trouvais même la volonté d’être fendard un peu excessive et poussive.

Aigrie ? Probablement xD (ou alors c’était encore l’effet de la pilule :D)

Pourtant je reste persuadée que l’histoire ferait une superbe adaptation cinématographique si Terry Gilliam (qui rêve de s’y atteler depuis des années)  arrive enfin à se sortir de sa malédiction.

Ce serait…ineffable ^^

cc5d99beb60ed1a2337c67a34bd21808
Et sur ce, faites attention à vos cassettes cd dans votre voiture, il y a de fortes chances pour qu’elles ils se transforment en anthologie de Queen ^^

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s