Avicii

J’aurais aimé avoir fait cet article l’année dernière et non devoir le catégoriser dans la rubrique nécro de Tomomag 😦

Mais ainsi va la vie, et Tim Bergling s’est suicidé à 28 ans le 28 avril 2018.

Ceux qui me connaissent savent que je suis une fan absolue de la majorité des chansons d’Avicii.

Et pourtant, je l’ai découvert sur le tard, grâce à mes amies adolescentes qui m’ont poussée à écouter ce qui se faisait de nouveau en matière de musique (je restais un peu sur mes acquis depuis plusieurs années).

J’ai vécu un véritable coup de cœur avec Hey Brother (d’ailleurs, je te remercie Julie de garder confidentiel cet enregistrement audio de moi tentant de faire pleuvoir).

Ensuite, j’ai pris un immense plaisir à découvrir The Days et The Nights.

J’ai appris ainsi qu’il s’était entouré de plein de gens exceptionnels à l’instar de Robbie Williams (Et oui, aussi étonnant que ça puisse paraître, c’est bien lui qui chante dans cette chanson ↓)

Il n’était pas qu’un simple DJ. C’était un compositeur à part entière qui voulait tout faire de A à Z.

Ses musiques sont arrivées à un moment de ma vie où je n’avais pas la patate et elles ont réussi à me donner la pêche pour me motiver et me faire retrouver le sourire.

Chose qui arrive toujours quand j’écoute les mélodies d’Avicii.

C’est donc d’autant plus surprenant de découvrir un personnage, notamment dans le documentaire Avicii – True Stories (disponible sur Netflix) complètement écrasé par le stress et son hypersensibilité.

C’était comme courir après le bonheur idéal, qui n’était pas le mien.

Le contraste entre la joie de vivre qu’il parvient à communiquer à travers ses créations, et l’angoisse et la dépression qu’il a ressenties jusqu’à ne plus trouver d’autre solution que le suicide, est saisissant.

Je n’ai pas pleuré toutes les larmes de mon corps en apprenant sa mort, puisqu’il n’était pas un ami. Et même si j’ai été attristée de savoir qu’aucune nouvelle mélodie ne viendra me bousculer comme il a su si justement le faire, je sais que ses chansons et ses musiques resteront éternelles.

Avicii – Tim (genre), tu as su faire pétiller nos vies alors qu’elles sont parfois bien sombres. J’aurais aimé que tu puisses mettre dans ton cœur toutes ces ondes positives, tous ces sentiments bienveillants à ton égard.

Ton énergie créative est un modèle pour moi et beaucoup d’autres personnes.

Merci ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s